غرس القيم الدينية والتربوية وبناء الإنسان

[email protected]

المدونة

Screenshot 2023-05-27 075938

Mère des croyants Aisha bint Abi Bakr

Screenshot 2023-05-27 075938

المدونه

Screenshot 2023-05-27 075938

Mère des croyants Aisha bint Abi Bakr

Screenshot 2023-05-27 075938

Les mères des croyants sont les épouses du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et aujourd’hui, mes enfants bien-aimés, nous allons faire la connaissance de la Mère des croyants Aisha bint Abi Bakr, l’une des épouses du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dans son cœur, et son fils son ami, amant et ami Abou Bakr Al-Siddiq.

Qui est la Mère des croyants Aisha bint Abi Bakr ?

Elle est l’épouse du Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) et la fille de son compagnon Abou Bakr as-Siddiq (qu’Allah l’agrée) et la première des califes bien guidés.

Elle est née quatre ans après la mission du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et a grandi dans une famille croyante, et son père était Abou Bakr (le premier des Compagnons).

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) l’a épousée à La Mecque avant que les musulmans n’émigrent à Médine.

Quel âge avait Aïcha (qu’Allah l’agrée) lorsqu’elle s’est mariée ?

Avant de connaître l’âge de Mme Aïcha lorsqu’elle s’est mariée, nous devons d’abord savoir que leur époque a changé la nôtre.

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a épousé Sayyida ‘Aïcha à l’âge de sept ans, et il a eu un fils avec elle et elle l’a épousé à l’âge de neuf ans.

Avant de calomnier le mutta’un, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) n’a rien fait d’étrange à l’époque.

Sayyida ‘Aïcha (qu’Allah l’agrée) était même fiancée à l’ami de son père, Jubayr ibn Mu’ta’a ibn ‘Adi.

Lorsqu’elle rompit ses fiançailles avec lui, le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) l’épousa, mais il n’entra pas en elle et ne voulut pas le faire jusqu’à ce qu’elle atteigne l’âge approprié.

À cette époque et à cet âge, les filles pouvaient se marier en fonction de leur éducation, de leur structure physique et de l’environnement dans lequel elles avaient été élevées.

Pourquoi Sayyida Aïcha n’a-t-elle pas accouché, qu’Allah l’agrée ?

Mère des croyants Aisha bint Abi Bakr
Mère des croyants Aisha bint Abi Bakr

Il convient de mentionner que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) n’a pas eu d’enfants d’une autre épouse que Sayyida Khadija (qu’Allah l’agrée).

Peut-être que la sagesse de Dieu Tout-Puissant de ne pas avoir d’enfants se manifeste dans son dévouement à la connaissance.

Un tiers de la religion islamique est tiré de Sayyida Aïcha avec les hadiths qu’elle raconte sur le Prophète.

Par conséquent, Allah a ordonné au Prophète de l’épouser à un jeune âge, lorsqu’elle serait réceptive à la connaissance et avec un esprit de discernement.

Quelle est la raison du mariage du Prophète avec Aïcha quand elle était jeune ?

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a épousé la Mère des croyants Aïcha bint Abou Bakr à un jeune âge.

C’est à cause de la compréhension, du succès et de l’intelligence qu’il a vus d’elle.

Elle était l’une de toutes les épouses du Prophète capables de transmettre l’appel du Prophète et toutes ses conditions à la maison.

Elle nous a également transmis la jurisprudence des femmes dans toutes les questions de leur religion et de leur monde, qu’elle a citée du Prophète.

Vertus de Dame Aïcha – que Dieu l’agrée

Mme Aïcha avait de nombreuses vertus dont nous continuons à puiser jusqu’à ce jour :

Elle a enseigné aux gens ce qui est halal et haram, et leur a enseigné le Coran, et elle a fait beaucoup, beaucoup de bonnes actions.

Les compagnons plus âgés avaient l’habitude de venir la voir pour la consulter sur des questions de religion.

Elle a également rapporté de nombreux hadiths sur le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui).

était également célèbre pour sa générosité et son ascétisme, lorsque Muawiya bin Abi Sufyan lui a envoyé 100 000 dirhams.

Elle ne l’a pas pris, mais l’a distribué aux nécessiteux, aux pauvres et aux nécessiteux, et n’a pas pris un seul dirham pour elle-même.

Nous terminons ici nos enfants bien-aimés de l’article d’aujourd’hui, dans lequel nous avons appris quelques informations et biographies sur la Mère des Croyants, Aisha bint Abu Bakr, et les épouses les plus aimées du Prophète, que Dieu le bénisse et lui accorde la paix.

شارك

الوسوم

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut