غرس القيم الدينية والتربوية وبناء الإنسان

[email protected]

المدونة

Screenshot 2023-05-27 075938

Les étapes de la prière pour les enfants

Screenshot 2023-05-27 075938

المدونه

Screenshot 2023-05-27 075938

Les étapes de la prière pour les enfants

Screenshot 2023-05-27 075938
خطوات الصلاة للأطفال

Commencer à enseigner le wudhu à l’enfant

Les parents doivent commencer à enseigner à leur enfant la bonne façon de faire le wudhu, car la prière n’est valide qu’avec purification. Leur apprentissage du wudhu se fera comme suit:

Faire le wudhu devant l’enfant et répéter plusieurs fois la procédure, puis demander à l’enfant de faire le wudhu. S’il se trompe, il faut le guider et corriger ses erreurs, car la méthode d’observation directe est l’une des plus efficaces pour l’apprentissage.

Récompenser l’enfant lorsqu’il fait bien le wudhu. Il est préférable que cette récompense soit quelque chose que l’enfant aime et qui l’intéresse.

Éviter de punir l’enfant en cas d’erreur, car il est toujours en apprentissage.

Guider l’enfant sur la nécessité de la purification du corps et de l’âme, et expliquer la grande récompense du wudhu, en lui rappelant les hadiths du Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui): “Lorsqu’un musulman fait le wudhu, ses péchés s’écoulent de ses oreilles, de ses yeux, de ses mains et de ses pieds. S’il s’assoit, il s’assoit pardonné”.

Progresser dans l’enseignement de la prière à l’enfant, et dans cette progression, les parents doivent d’abord apprendre le wudhu à leurs enfants, sans lequel la prière n’est pas valide

Faire observer à l’enfant la façon de prier. L’islam a exhorté les responsables à bien éduquer leurs enfants et à les élever selon une morale fondée sur l’accomplissement des devoirs religieux. Cela se fait en les habituant à prier, en leur enseignant la prière et en leur demandant de la faire une fois instruits. Il est nécessaire d’ancrer la prière dans le cœur des enfants dès leur plus jeune âge, comme le prouve le hadith du Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui): “Ordonnez à vos enfants de prier à l’âge de sept ans, et tapez-les pour cela à l’âge de dix ans; séparez-les dans leurs lits”.

L’enfant peut observer la prière de plusieurs façons

Regarder des vidéos avec l’enfant pour lui apprendre à prier. Les parents ou tuteurs peuvent utiliser certaines vidéos qui expliquent en détail la bonne façon de prier. Ces types de vidéos sont nombreuses et répandues sur les réseaux sociaux, les plateformes éducatives et les écrans de télévision. La plupart des gens peuvent facilement regarder ce type de supports visuels qui transmettent des connaissances. C’est une méthode efficace pour enseigner à l’enfant les étapes de la prière étape par étape.

Prier devant l’enfant. Il faut apprendre à l’enfant à prier en priant d’abord devant lui. La prière doit être humble, bien exécutée et répétée pendant plusieurs jours afin d’habituer l’enfant aux mouvements de la prière. Les parents commencent cela dès le plus jeune âge, car l’enfant a naturellement tendance à imiter ses parents en tout. Il imite ses parents dans la façon de manger, boire, parler, etc. Lorsque l’enfant atteint l’âge de sept ans, on lui apprend les piliers et les traditions de la prière.

Il faut aussi récompenser l’enfant lorsqu’il prie bien. L’objectif est d’associer la prière au salut et à la récompense, et que la récompense de l’au-delà est le Paradis. Lorsque l’enfant atteint dix ans, il doit prier régulièrement. S’il néglige la prière, il faut l’exhorter, le menacer, le punir pour sa négligence du devoir religieux. Il convient de noter que les coups sont la dernière étape après l’échec des mesures correctives et doivent répondre à plusieurs conditions pour être permis.

Emmener l’enfant à la mosquée. Une des meilleures façons pour l’enfant d’apprendre à bien prier est d’observer ce que font les fidèles dans les mosquées. Il est donc recommandé au père d’avoir l’habitude d’emmener ses fils à la maison de Dieu après l’âge de sept ans afin qu’ils s’habituent à la prière et que leur cœur s’attache à elle et à la mosquée, et pour que la prière soit ancrée dans leur esprit. Ainsi, en grandissant et atteignant l’âge de la puberté, la prière devient une partie intégrante de leur vie et ils ont l’habitude de fréquenter les mosquées, de côtoyer les vertueux et d’apprendre d’eux.

Une des meilleures méthodes d’apprentissage est d’observer la chose à apprendre. Ainsi, il convient aux parents de veiller à ce que leurs enfants observent la prière en priant devant eux, en les emmenant dans les mosquées et en utilisant les moyens techniques modernes.

Comment effectuer la prière correctement

Il existe une méthode correcte pour prier, celle que le Prophète – que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui – utilisait pour prier. Les étapes sont les suivantes :

  • Se tourner vers la Qibla : sans déviation ni regarder ailleurs
  • Intention de prier : en la formulant dans son cœur sans la prononcer
  • Dire “Allahu Akbar” pour commencer la prière et lever les mains à hauteur des épaules, puis placer la main droite sur la gauche sur la poitrine
  • Réciter la prière d’ouverture : “Subhanaka Allahumma wa bi hamdika wa tabarakasmuka wa ta’ala jadduka wa la ilaha ghairuk”
  • Demander protection contre Satan en disant “A’uzu billahi minash-shaytanir-rajeem”, puis réciter la Basmala
  • Réciter la sourate Al-Fatiha, ainsi qu’une partie du Coran
  • Effectuer l’inclinaison (Ruku’) en disant “Subhana Rabbiyal-Adheem” trois fois
  • Relever la tête de l’inclinaison et dire “Sami Allahu liman hamidah” puis lever les mains à hauteur des épaules
  • Effectuer la prosternation (Sujud) en disant “Subhana Rabbiyal-A’la” trois fois
  • S’asseoir entre les deux prosternations, en s’appuyant sur la jambe gauche et en levant le doigt en faisant des invocations
  • Effectuer la deuxième prosternation exactement comme la première
  • Se relever de la deuxième prosternation en disant “Allahu Akbar”, puis effectuer la deuxième unité de prière (Rak’ah) de la même manière que la première, sans réciter la prière d’ouverture
  • Réciter le Tashahhud : “At-tahiyyatu lillahi was-salawatu wat-tayyibatu. As-salamu ‘alayka ayyuhan-Nabiyyu wa rahmatullahi wa barakatuh. As-salamu ‘alayna wa ‘ala ‘ibadillahis-salihin. Ash-hadu an la ilaha illallah wa ash-hadu anna Muhammadan ‘abduhu wa Rasuluh”
  • Se lever pour le rappel final et la prière d’Ibrahim : “Allahumma salli ‘ala Muhammad wa ‘ala aali Muhammad kama sallayta ‘ala Ibraheem wa ‘ala aali Ibraheem innaka hameedum majeed. Allahumma barik ‘ala Muhammad wa ‘ala aali Muhammad kama barakta ‘ala Ibraheem wa ‘ala aali Ibraheem innaka hameedum majeed”
  • Terminer la prière en saluant à droite et à gauche en disant “As-salamu ‘alaykum wa rahmatullah”

Il est à noter que la méthode décrite contient des éléments obligatoires ainsi que d’autres recommandés.

شارك

الوسوم

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut