غرس القيم الدينية والتربوية وبناء الإنسان

[email protected]

المدونة

Screenshot 2023-05-27 075938

Mohammed que la paix soit sur lui

Screenshot 2023-05-27 075938

المدونه

Screenshot 2023-05-27 075938

Mohammed que la paix soit sur lui

Screenshot 2023-05-27 075938

Nous présenterons à mes chers enfants l’histoire de notre maître Mohammed que la paix soit sur lui, et son éducation depuis le début, après Ibrahim et Ismaïl, que la paix soit sur eux, ont construit la Kaaba, notre maître Ismaïl vivait à côté, et bientôt les gens se sont rassemblés autour de la Kaaba et une grande ville a été nommée (La Mecque), et les gens ont adoré le dimanche de Dieu unique sur la religion d’Abraham et d’Ismaïl, mais au fil du temps, les gens ont dévié de leur religion et se sont tournés vers l’idolâtrie qui entoure la Kaaba, et ils avaient l’habitude de faire des choses interdites et de boire du vin, et d’asservir les faibles et les pauvres, et les forts d’entre eux Il mange en eux le droit des faibles.

La naissance de Mohammed que la paix soit sur lui

Après que les gens se soient écartés de leur religion, Allah a voulu guider les gens de La Mecque et le monde entier vers le droit chemin après qu’ils en aient dévié.

La naissance de Mohammed, qui est né dans la maison d’Abd al-Muttalib, était le maître de la tribu Quraysh qui vivait à La Mecque.

Il est né orphelin car son père Abdullah est mort avant sa naissance et sa mère est morte quand il avait six ans.

Par conséquent, son grand-père Abdul Muttalib l’aimait beaucoup et l’a rapproché de lui.

Mais quand il avait huit ans, son grand-père Abdul Muttalib est mort et il a déménagé pour vivre avec son oncle Abu Talib.

La vie du Prophète – que Dieu le bénisse et lui accorde la paix

Le Prophète a travaillé dans l’élevage de moutons quand il était jeune, et quand il a grandi, il a travaillé dans le commerce.

En raison de son honnêteté et de son honnêteté, il est devenu célèbre pour le titre d’honnête et fidèle.

Il a été choisi par Mme Khadija bint Khuwaylid pour superviser son commerce, et elle était l’une des nobles des Quraysh.

Lorsqu’il a travaillé avec elle, le commerce de Mme Khadija s’est développé sur ses mains, grâce à Dieu.

Elle l’aimait pour son honnêteté, sa mort, sa morale et sa sagesse d’esprit, alors elle lui demanda de se marier.

Le Prophète l’épousa et eut quatre filles : Fatima al-Zahra, Zaynab, Umm Kulthum et Ruqayya.

Grotte de Hira

Le Prophète Mohammed (bénédiction et salut soient sur lui) avait l’habitude d’adorer la religion d’Abraham dans une grotte appelée la grotte de Hira.

Cette grotte était loin de la Mecque, qui était enveloppée d’obscurité et de tabous à cette époque.

Mohammed a continué à adorer dans la maison en permanence et continuellement, adorant Dieu loin des gens de La Mecque.

Lorsqu’il eut 40 ans et qu’une nuit, alors qu’il adorait dans la grotte, une forte lumière l’entoura de tous les côtés.

Il leva les yeux pour voir Gabriel (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) devant lui, l’un des anges de Dieu Tout-Puissant.

Gabriel a dit : « Lis. »

Le Prophète répondit : « Je ne suis pas un lecteur. »

Gabriel répéta ce qu’il avait dit trois fois, et à chaque fois le Prophète répondit de la même manière.

Gabriel lui récita la première sourate al-Alaq : « Lis au nom de ton Très-Haut Seigneur. »

Puis il dit : « Ô Mohammed, je suis le Messager d’Allah et je suis l’ange Gabriel. »

Invitation secrète

Le Prophète n’a cessé d’appeler secrètement les gens à l’islam pendant trois ans.

Sa femme, Sayyida Khadija, son ami Abou Bakr et son cousin Ali ibn Abi Talib croyaient en lui.

Khadija a été la première femme à croire, Abou Bakr a été le premier à croire parmi les hommes, et Ali a été le premier à croire dès les garçons.

Les gens ont commencé à embrasser l’islam secrètement, un par un.

Le Prophète avait l’habitude de leur enseigner le Coran et ses paroles étaient les plus belles paroles.

Il leur a enseigné que les idoles ne font ni bien ni mal et qu’il n’y a qu’un seul Dieu, le Créateur des univers et le Créateur de tout.

Et que Dieu est le seul et unique et le Dieu de tous les prophètes et apôtres précédents.

Dieu ne fait pas de différence entre qui que ce soit, car tous sont égaux, les pauvres et les riches, l’esclave et le maître, car tous les hommes sont égaux.

Il leur a également enseigné le respect des parents, la compassion pour les pauvres et les nécessiteux, et la compassion pour les femmes et les enfants.

Et pour que chacun soit tenu responsable de ses actes dans l’au-delà, l’homme doit toujours faire le bien.

Mais les Quraysh n’acceptèrent pas cela et rejetèrent l’Islam, craignant pour sa position parmi les tribus et leur argent.

L’affaire ne s’arrêta pas là, mais les Quraysh se moquèrent de l’appel du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui).

Continuer à plaider en faveur de l’action

Malgré cela, le Prophète a continué à appeler les gens à adorer Allah (SWT).

Il n’a pas seulement invité les Quraysh, mais il a aussi invité toutes les villes, villages et autres tribus autour des Quraysh.

À cette époque, les Quraysh décidèrent de torturer tous ceux qui suivaient la religion de Mohammed et tous ceux qui y croyaient.

Le tourment était sévère et les sévices étaient insupportables.

Mais la patience de tous ceux qui croyaient et maintenaient sa religion malgré la sévérité et la cruauté de la torture.

Migration vers Yathrib

Le Prophète Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui) décida d’émigrer à Yathrib.

C’était après que le tourment se soit intensifié contre les musulmans, et il leur a ordonné de se faufiler secrètement hors de la Mecque afin que les infidèles ne les oppriment pas.

La plupart des musulmans ont émigré à Yathrib, et quand le Prophète a été assuré du départ des musulmans, il a émigré avec Abou Bakr à Yathrib derrière eux.

Les mécréants ont essayé de traquer le Prophète et lui et Abou Bakr se sont cachés dans une grotte appelée Ghar Thor, et les mécréants n’ont pas pu obtenir le Prophète ou son compagnon.

Le Prophète arriva à Yathrib et fut chaleureusement accueilli par son peuple.

Le Prophète a commencé à établir l’État islamique, établissant une mosquée pour Dieu, et un frère parmi les Muhajireen et les Ansar.

Tout le monde vivait en paix, et l’appel à la prière s’éleva pour la première fois avec la voix de Bilal bin Rabah criant « Allahu Akbar ».

شارك

الوسوم

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut